Catégorie : rédaction

Stratégie SEO : le marketing de contenu

Le guide du marketing pour une meilleure création de contenu

Qu’est-ce que la stratégie de contenu dans le référencement sémantique ?

Nous allons parler de l’importance de créer du contenu pour les utilisateurs et les machines, pourquoi la recherche sémantique a changé le référencement et ce que vous pouvez faire pour créer un meilleur contenu aujourd’hui afin d’établir une stratégie marketing puissante

Nous créons du nouveau contenu chaque semaine pour vous aider à tirer le meilleur parti de vos activités de marketing numérique. Comme je l’ai dit, dans la brève introduction, nous allons parler du marketing digital et du rôle qu’il joue dans la recherche sémantique. D’accord, allons-y.

La définition du content marketing avec des exemples

Entrons dans le rôle du marketing de contenu dans le référencement sémantique, et donnons rapidement une brève définition de ce qu’est le marketing de contenu afin que tout le monde ici soit sur la même longueur d’onde.

Le marketing de contenu est un type de marketing qui implique la création et le partage de matériel en ligne. Nous parlons donc de vidéos, de blogs, de médias sociaux et plus encore. La stratégie marketing ne fait pas explicitement la promotion d’une marque, mais il vise à stimuler l’intérêt pour un produit ou un service, et cela vient d’Oxford Languages.

En bref, c’est le contenu que vous créez pour aider à informer les clients actuels ou potentiels afin que vous puissiez développer votre entreprise. Vous dirigez les gens vers votre site Web, essayez de vous connecter avec eux, de les éduquer à la vente et de susciter cet intérêt.

Pourquoi le marketing de contenu digital est important pour le référencement ?

Alors, pourquoi est-ce important pour le référencement dans son ensemble ? Maintenant, nous avons peut-être entendu dire que le contenu est roi , mais qu’est-ce que cela signifie réellement ? D’un côté, l’objectif des moteurs de recherche est d’avoir du contenu pour comprendre de quoi parle une page.

Un robot va aller lire ce contenu, et il va rassembler ces informations pour essayer d’en comprendre le sens. Et les robots d’exploration sémantiques et le référencement sémantique d’aujourd’hui leur permettent en fait de comprendre un peu ce sens et de comprendre le contexte beaucoup plus profondément.

Désormais, les utilisateurs utilisent des moteurs de recherche pour trouver le content marketing qui correspond à leurs intérêts, de sorte que vous pouvez voir que le contenu se situe en fait au milieu. D’un côté, nous avons les machines dessus. De l’autre côté, nous avons les humains, et le contenu est vraiment ce qui les rassemble.

Le contenu est indexé par les moteurs de recherche, puis les utilisateurs utilisent ces moteurs de recherche pour découvrir le contenu dont ils ont besoin pour les aider à répondre à une question, à apprendre quelque chose de nouveau ou à vraiment faire tout ce qu’ils essaient de faire sur Internet.

Quel est son impact d’une bonne stratégie de contenu web sur la recherche sémantique ?

Alors, comment cela impacte-t-il la recherche sémantique ? Comment le contenu peut-il jouer un rôle ? Premièrement, nous devons vraiment comprendre ce que la recherche sémantique essaie de faire. La technique de recherche sémantique est une tentative des moteurs de recherche de générer les résultats les plus précis possible en comprenant ces trois éléments fondamentaux :

  1. Intention du chercheur
  2. Contexte de la requête
  3. La relation entre les mots

Cette information provient d’ un article du Search Engine Journal , si vous voulez en savoir plus, je vous recommande fortement de vérifier cela avec la recherche de mot-clés. Nous avons également un certain nombre de vidéos sur la recherche sémantique sur cette chaîne , que vous pouvez également regarder et en savoir plus.

1. Intention du chercheur : avant tout d’un point de vue marketing

Comme nous le disions, les moteurs de recherche deviennent de plus en plus intelligents. Ils comprennent les résultats d’une manière très différente, ils utilisent l’intention de recherche, le contexte et les relations entre les mots afin d’aller plus loin. Comme vous pouvez le voir, cela aura un impact assez important sur votre contenu.

Allons un peu plus loin. Lorsque nous parlons d’intention de recherche (mot-clé), c’est l’un des aspects essentiels du référencement aujourd’hui, et nous devons comprendre ces questions :

  • Qu’est-ce qu’un utilisateur essaie de résoudre ?
  • Quels contenus recherchent-ils et quels formats attendent-ils ?
  • Qu’attend l’utilisateur de la recherche ?
  • Avec quelle intention entrent-ils ?

Cela joue un grand rôle car tout le monde a un parti pris et vos chercheurs arrivent avec une intention spécifique en essayant de résoudre un problème spécifique. Si vous pouvez comprendre cela, cela vous aidera à définir le type de contenu que vous devez créer et les types de contenu que les moteurs de recherche attendent pour une requête en fonction de ce que veulent vos utilisateurs.

Vous pouvez saisir différentes requêtes dans le moteur de recherche. Vous pouvez poser une question et obtenir beaucoup de contenu vidéo. Vous pouvez demander autre chose et vous n’obtiendrez peut-être aucun contenu vidéo. Vous pouvez faire autre chose et vous pouvez obtenir un certain nombre de boîtes de connaissances ou d’autres éléments tirés du graphique de connaissances.

Ainsi, selon l’intention, le contenu et les attentes de ce contenu vont changer. Nous devons vraiment comprendre cela avant de commencer à créer du contenu, car nous pourrions créer le mauvais type de contenu, et il sera beaucoup plus difficile de classer ce contenu lorsque les moteurs de recherche et les utilisateurs attendent autre chose en fonction de leur intention.

2. Contexte de la requête : le marketing de contenu btob

L’objectif premier est de comprendre la requête qui joue un rôle énorme. Un bon contenu dans le mauvais contexte va échouer à chaque fois. Chaque secteur est différent et vos utilisateurs ont des problèmes uniques qu’ils essaient de résoudre. L’approche taille unique, comme tout le monde le dit, commencez simplement à bloguer davantage, ou vous ne devriez créer que des vidéos, ou vous ne devriez faire que cela, ne fonctionne pas. Je crois fermement qu’il faut maîtriser une chose et passer à la suivante, mais la réalité est que vous devez comprendre ce que devrait être la bonne chose et qu’une approche unique ne fonctionne pas.

Vous devez comprendre des choses, telles que :

  • Qui sont vos utilisateurs ?
  • Que font-ils?
  • Dans quelle industrie sont-ils ?
  • Quel niveau d’emploi ont-ils ?
  • Où sont-elles?
  • En quoi leur point de vue est-il unique ?
  • Lorsqu’ils recherchent, quel est le contexte de leur recherche ?

Par exemple, quelqu’un qui recherche des conseils juridiques avec une formation en droit est très différent de quelqu’un qui recherche des conseils juridiques parce qu’il a récemment obtenu un DUI. En conséquence, les types de contenu vont être différents et le contexte dans son ensemble est très différent. L’un est un avocat qui cherche peut-être à poursuivre sa carrière, tandis que l’autre recherche l’aide d’un avocat. Nous devons donc comprendre cela et les concepts connexes qui aident à définir la compréhension.

Nous devons également comprendre les types de mots et d’autres choses qui accompagnent les choses qu’ils recherchent, les choses qu’ils ont faites dans le passé, peut-être les chemins qu’ils ont empruntés, qui ils sont et leur point de vue. sur la situation. Le contexte est le roi d’aujourd’hui. C’est tellement important car selon le contexte, les résultats vont changer drastiquement.

3. Les relations verbales

Last but not least, la relation entre les mots. Le référencement sémantique a beaucoup à voir avec les relations entre les mots et la compréhension de la façon dont tous ces mots s’emboîtent. Après avoir compris le contexte, nous devons choisir les bons mots. Les moteurs de recherche peuvent comprendre la relation entre les mots comme jamais auparavant, et ils comprennent également prépositions, afin qu’ils comprennent des mots tels que : aller à un endroit ou à venir de quelque part.

Il y a beaucoup de cas différents que nous avons déjà montrés dans d’autres vidéos, où Google utilise le langage naturel pour comprendre et montrer ces différences car, encore une fois, cela peut jouer un grand rôle.

L’un de ces exemples est une requête de recherche sur des personnes originaires du Brésil qui souhaitent savoir s’ils auraient besoin d’un visa avant de venir aux États-Unis. Auparavant, avant la recherche sémantique, il montrait en fait beaucoup de choses sur les voyageurs américains se rendant au Brésil, ce qui est en fait l’inverse de ce que recherchait la requête de recherche.

Ainsi, en comprenant ces relations, comme les prépositions de et vers, et comment cela est lié à la phrase, ils sont maintenant capables de modifier le résultat. Ils peuvent désormais servir les utilisateurs qui sont au Brésil et qui cherchent à comprendre comment ils peuvent venir aux États-Unis, s’ils ont besoin d’un visa, et tout ça.

Ainsi, les relations entre les mots jouent un grand rôle. Nous devons comprendre les sujets spécifiques et les contenus que nos utilisateurs utilisent, comment ces différents mots sont utilisés ensemble, et le sens des phrases et des requêtes qui sont posées.

Comme nous pouvons le voir, ces trois éléments jouent un rôle énorme, non seulement dans la recherche sémantique, mais également lors de la conception de contenu.

Vous devez vous assurer que vous êtes :

  • Être très clair dans les choix de mots que vous utilisez
  • Relier ces concepts entre eux (créer le bon contexte)
  • Comprendre l’intention de l’utilisateur

Contenu pour les utilisateurs et les machines la formation au marketing de contenu

Lorsque nous créons du contenu aujourd’hui, nous devons penser à nos deux publics différents, à la fois l’utilisateur et la machine. Beaucoup de gens créent du contenu uniquement à des fins de référencement ; nous devons bloguer parce que nous voulons que les robots reviennent, nous ne nous soucions pas vraiment du contenu du blog ou de la qualité du contenu – nous avons juste besoin d’en obtenir plus et toucher notre cible. Ce n’est pas une bonne idée.

Votre contenu doit toujours servir deux publics, l’utilisateur et la machine.

Vous voulez vous assurer que vous aurez du contenu qui, si un utilisateur le trouve, verra votre entreprise sous un bon jour. Il ne s’agit pas seulement de classer, d’obtenir une certaine visibilité SERP , mais il s’agit également de stimuler l’engagement des utilisateurs.

C’est vraiment le cœur du référencement , il ne s’agit pas seulement d’optimiser les résultats de recherche, mais aussi de générer un trafic pertinent et de s’assurer que nous connectons les gens. Et c’est ce que Google veut, ils veulent du contenu qui va engager les utilisateurs.

C’est vraiment le cœur du référencement, il ne s’agit pas seulement d’optimiser les résultats de recherche, mais aussi de générer un trafic pertinent et de s’assurer que nous connectons les gens.

Nous avons beaucoup parlé dans le monde du référencement des métriques de l’expérience utilisateur et de leur rôle. Je pense qu’ils jouent un rôle assez important parce que Google veut des clients satisfaits. Lorsqu’ils ont des clients satisfaits, ils obtiennent plus d’utilisateurs, ce qui signifie qu’ils peuvent facturer plus pour les revenus publicitaires, ce qui est vraiment ce qu’ils veulent faire en fin de compte. Nous devons donc servir deux publics.

Vous devez suivre la règle d’or ; écrivez d’abord pour les gens, puis optimisez pour les machines.

Il existe un certain nombre d’outils impressionnants que vous pouvez utiliser pour vous aider à développer davantage votre contenu, pour créer un sens et un contexte plus profonds et pour ajouter des éléments tels que des données structurées. Nous en avons beaucoup parlé ici, ainsi que de la création de graphiques de connaissances et de tous ces trucs technologiques vraiment cool en dessous. Cependant, si votre contenu ne sert pas les gens sur la couche supérieure, il ne fera jamais ce que vous en avez besoin sur la couche machine également. Alors, assurez-vous que vous écrivez d’abord pour les gens, puis que vous optimisez pour les machines.

Voici donc trois étapes simples pour créer un meilleur contenu :

1. Connaissez votre public

Avec l’inbound marketing, la première chose que vous devez faire est de bien connaître votre cible. Pas seulement de manière conceptuelle, mais les connaître réellement, connaître leur démographie, leur psychographie, comprendre ce qui les motive émotionnellement, apprendre à les connaître, apprendre à vraiment marcher à leur place afin que vous puissiez créer les types de contenu dont ils ont besoin et ils ‘attends.

2. Pour faire cours, découvrez leur intention

La deuxième chose que vous devez faire est de découvrir l’intention. Sachez ce qu’ils recherchent, pourquoi ils le recherchent et le contenu qu’ils attendent. Lorsque vous faites cela, vous allez pouvoir créer des choses qui vont leur servir, et vous allez pouvoir créer des choses qui ont un sens profond et un contexte profond en ce qui concerne les requêtes qu’ils sont recherche – et les moteurs de recherche vont aimer ça.

3. Créez d’abord du contenu pour les gens

Et la dernière chose à faire est de créer d’abord le contenu pour les gens, puis d’optimiser pour les machines. Vous allez identifier vos buyer personas. Vous allez l’optimiser pour le référencement, ajoutez ces autres couches de données structurées, optimisez le contexte et tirez parti de tous les outils du marché pour vous aider à comprendre comment aller encore plus loin sur ce sujet et y ajouter ces autres éléments.

Lorsque vous suivez ces étapes d’inbound marketing, vous allez créer du contenu que les moteurs de recherche d’aujourd’hui, les moteurs de recherche sémantique, vont vraiment apprécier parce qu’ils vont pouvoir comprendre de quoi vous parlez. Ils seront alors en mesure de faire correspondre cela avec les utilisateurs qui ont ces intentions spécifiques, ce qui augmentera la valeur de votre trafic et touchera votre cible, cela vous apportera plus d’utilisateurs qui conviennent à votre site qui devraient prendre les mesures que vous êtes à la recherche de votre trafic organique à prendre.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon d’optimiser la recherche sémantique et de la comprendre à un niveau plus profond, non seulement en créant du contenu, mais aussi en comprenant comment nous le balisons afin que les machines le comprennent réellement, nous avons un cours pour vous . C’est Comment optimiser pour la recherche sémantique, et c’est une approche simplifiée de ces techniques de référencement avancées. Nous vous expliquerons comment créer des graphiques de connaissances, des entités, des données de lien, des données de structure, etc.

Comment faire du marketing de contenu ?

Le content marketing devient de moins en moins efficace de minute en minute ; en tant que spécialiste du marketing avant-gardiste, vous savez qu’il doit y avoir une meilleure façon.

Entrez dans le marketing de contenu.

Le marketing de contenu est une approche de marketing stratégique axée sur la création et la distribution de contenu précieux, pertinent et cohérent pour attirer et fidéliser un public clairement défini et, en fin de compte, pour générer une action client rentable.

Au lieu de présenter vos produits ou services, vous fournissez un contenu vraiment pertinent et utile à vos prospects et clients pour les aider à résoudre leurs problèmes.

Pourquoi faire du marketing de contenu ?

Le content marketing est important car il répond aux questions de votre public. Avec le marketing de contenu, vous pouvez renforcer la confiance avec votre public, améliorer les conversions, vous connecter avec les clients et générer des prospects. Et, à l’ère d’aujourd’hui, les clients attendent du contenu cohérent et de haute qualité de leurs marques préférées.

La création de contenu est une priorité absolue pour 53% des marketeurs. De plus, en moyenne, le marketing de contenu représente 29 % des budgets marketing B2B .

Un contenu cohérent, de haute qualité et engageant a un impact sur la prise de décision du public plus que toute autre technique.

Qu’est-ce qu’une créatrice de contenu ?

La création de contenu concerne particulièrement le contenu numérique, car c’est là que la majorité du contenu est consommée (et où se trouve l’argent, si vous cherchez à générer des revenus grâce à vos efforts).

Pour les entreprises, la création de contenu peut signifier l’élaboration de newsletters, d’e-mails, de supports de marketing numérique, de brochures, de médias sociaux, d’articles, de rapports annuels, de publireportages, d’éditoriaux et de communications d’entreprise, etc.

Pour bien comprendre ce qu’est et fait un créateur de contenu, il est important de comprendre ce qu’est le « contenu » via un article de blog ou un contenu de marque par exemple.

Dans les industries de l’édition, de la communication et de l’art, le contenu peut être défini comme l’ ensemble des informations et des expériences, telles que l’écriture, la parole ou d’autres arts divers, exprimées à travers un support pour communiquer de la valeur à un utilisateur final.

Plus important pour les entreprises, le contenu est ce dont les utilisateurs, les lecteurs ou les téléspectateurs tirent de la valeur .

Combien de mots faut-il pour que mon texte soit bien référencé ?

Le contenu de votre site Web est la base de chaque stratégie de référencement que vous mettez en œuvre sur votre site Web. C’est essentiellement le carburant qui fait rouler la voiture. Alors, de quelle quantité de carburant ou de contenu avez-vous besoin pour avoir un impact sur vos classements de recherche ?

Si vous recherchez sur Internet « quel est le meilleur nombre de mots pour le référencement ? » ou quelque chose comme ça, vous trouverez des réponses différentes à partir de plusieurs ressources. Selon Searchengingland, un contenu plus long (plus de 1 000 mots) a tendance à aider les sites Web à apparaître dans les résultats de recherche. Forbes indique qu’une moyenne de 600 à 700 mots par page est optimale pour le référencement. Forbes déclare que les sites Web avec moins de 300 mots par page sont considérés comme « minces » par les normes de Google et, très probablement, ne seront pas aussi bien classés dans les recherches. Déterminer la meilleure stratégie de contenu pour le référencement peut être au mieux déroutant. Cependant, il est facile d’identifier la meilleure stratégie de contenu pour votre entreprise et votre site Web.

Quel est le nombre de mots optimal pour les classements Google et le SEO ?

Il n’y a pas de réponse claire pour le nombre total de mots par page pour les meilleurs résultats de référencement. Sur la base des classements SERP de nos propres clients au fil du temps, nous recommandons de développer le contenu du site Web en fonction de facteurs clés plutôt que d’un nombre de mots spécifique, car nous comprenons que la marque et la clientèle de chaque client déterminent la longueur du contenu plutôt qu’un nombre de mots global.

La quantité de contenu que vous écrivez pour le référencement dépend de :

Le type d’entreprise que vous avez

Les entreprises qui doivent publier des informations sur leurs services clés, leur philosophie, etc., devront développer un contenu qui explique chacune de ces facettes.  

Les dentistes et les médecins, par exemple, doivent expliquer autant d’aspects d’un service ou d’une procédure que possible, afin que les patients puissent en apprendre davantage sur cette procédure et obtenir autant de réponses que possible sur une seule page.  

Une entreprise de rénovation domiciliaire, une entreprise d’aménagement paysager ou un photographe s’appuiera davantage sur les images avant et après et les photos de beauté.

La complexité ou la simplicité de ce sur quoi vous écrivez

Comme indiqué ci-dessus, rédigez le contenu du site Web qui répond aux questions de vos clients. La densité du contenu est importante pour le référencement. Assurez-vous que votre contenu est complet. De nombreuses entreprises écrivent du contenu sur les services qui ne donnent qu’un aperçu de ce qu’elles font ou fournissent. Nous vous recommandons de rédiger un contenu qui explique le processus, ce qui rend votre entreprise unique dans ce processus tout en répondant aux questions courantes que les clients peuvent poser.  

Avec le mouvement vers la recherche vocale, nous vous recommandons également de structurer les questions comme si vous les posiez dans votre téléphone. Par exemple, au lieu d’écrire « la meilleure longueur de contenu de site Web pour le référencement » ou « le meilleur nombre de mots de site Web pour le référencement », rédigez vos questions comme suit : « quel est le meilleur nombre de mots de site Web pour le référencement ? » Essentiellement, écrivez vos questions de la manière dont vos clients les parleraient ou les poseraient.

Qualité du contenu

Quelle que soit la longueur du contenu, votre copie doit être rédigée avec la qualité plutôt que la quantité. N’incluez pas de texte de bourrage ou de remplissage juste pour allonger le contenu. Écrivez ce dont vous avez besoin pour transmettre vos services et répondez aux questions.

Écrivez votre propre copie de site Web unique. N’empruntez pas de contenu à d’autres sites Web, car Google considère qu’il s’agit d’un contenu en double, ce qui aura probablement un impact sur votre page d’une manière ou d’une autre.

Une dernière note sur la longueur du contenu du site Web pour le référencement

Bien que nous ayons décomposé les composants clés de votre contenu pour le référencement, nous recommandons un minimum de 300 mots par page. Cependant, développez le contenu de chaque page Web sur une base individuelle. Certaines pages de votre site Web peuvent n’avoir que 300 mots et d’autres pages peuvent inclure 1 300 mots de texte. Prenez une page à la fois et concentrez-vous sur la qualité de votre contenu.

Comment choisir son agence de rédaction seo ?

Pour l’expansion de votre entreprise, le référencement naturel SEO est la meilleure solution pour gagner des positions sur Google. Faire appel à des rédacteurs web au sein d’une agence est l’alternative qui assure votre réussite. Par contre, vous devez connaître ces quelques points pour orienter votre décision et fixer votre choix de meilleure agence de référencement. Découvrez dans ce billet, les 10 astuces pour choisir son agence de rédaction SEO.

#1 Vérifier l’ADN technique

En termes de référencement SEO, il existe ce que l’on appelle l’ADN technique. À travers l’ADN technique, les rédacteurs web se renseignent sur les nouvelles stratégies de référencement de contenu pour obtenir des résultats de qualité et selon les contenus attendus par les internautes. Vous pouvez connaître l’ADN technique d’une agence lorsque celle-ci vous propose un travail en collaboration avec leur consultant ou leur chef de projet. À travers cette coopération, le directeur technique de contenu SEO de l’agence vous montre son implication, 24h/24 et 7j/7, par rapport à votre site web.

#2 Évaluer les compétences  

Pour obtenir un contenu rédactionnel de qualité, vous devez veiller à l’évaluation des compétences de l’agence de référencement. Afin de mener à bien votre évaluation, vous devez savoir qu’un rédacteur web doit avoir un minimum de connaissance en stratégie éditoriale, donc dans la rédaction des contenus textuels. Les outils informatiques à utiliser sont multiples, mais celui-ci doit les maîtriser avec brio pour mener à bien son rôle. La création de bon contenu sans duplication et sans faute est la tâche principale du rédacteur de contenu SEO.

#3 Effectuer un test                                          

Tel un achat de parfum, vous devez exiger un test auprès de l’agence référencement SEO pour découvrir l’efficacité de son contenu textuel auprès de Google. Chaque agence de rédaction de contenu se doit d’avoir un test gratuit pour permettre aux clients d’évaluer et de découvrir par eux-mêmes la fiabilité des contenus offerts par l’agence. En effet, les affirmations verbales ne valent rien sans connaître exactement ce qui en résulte. Le test est une preuve tangible de leur travail acharné, sans oublier le fait qu’une agence SEO prend charge plus de 100 sites, voire plus, chaque jour. C’est après ce test que les clients savent valoriser les compétences d’une agence rédaction SEO.

#4 Déterminer le budget  

Pour mener à terme votre quête pour choisir la bonne agence de rédaction web, vous devez déterminer le budget auquel vous avez accès. Ainsi, connaître le budget dont vous pouvez vous permettre est essentiel à l’accomplissement de votre demande. Que ce soit pour des contenus sur des fiches produits, des contenus sur des articles de blog ou autres contenus, il est nécessaire que vous preniez conscience de l’implication des rédactions web, qui est la référence de prix de chaque agence SEO. En effet, le tarif n’est toujours pas le même pour chaque agence de rédaction SEO. Il en est de même pour la tarification proposée par les agences de rédaction SEO. Priorisez une comparaison de prix de contenu textuel avant de se tourner vers le marché du web. Puis, déterminer le budget dont vous pouvez dépenser pour la création de vos contenus afin de pouvoir le présenter aux clients.

#5 Définir les objectifs 

Au-delà des critères de l’agence de rédaction web, vous devez également définir vos propres objectifs en termes de contenus. Il est à noter que le travail des agences de référencement naturel est d’opérer en fonction de vos besoins et c’est après vos directives qu’ils offrent des suggestions d’amélioration. Comme dit ci-dessus, vous avez plusieurs alternatives de contenus tels que la rédaction d’articles de blog et la rédaction de fiches produits. Vous devez aussi savoir si votre but est d’accentuer votre notoriété envers vos concurrents ou uniquement des contenus à titre informatif pour les internautes. La durée de la coopération fait également partie de ces objectifs à définir.

#6 Exiger des résultats  

Le travail précipité est un inconvénient pour le domaine de la rédaction web. De ce fait, méfiez-vous des agences qui vous promettent des résultats au bout d’un mois, car il se peut que ce soit un œuvre bâclé. Sachez qu’un bon référencement naturel se met en place au bout de 3 mois sur Google, au minimum, pour des contenus rédactionnels de qualité. Une bonne agence de rédaction web doit aussi proposer un suivi à plein temps de votre site, une fois le référencement effectué. De ce fait, choisissez une agence qui a de l’expérience et qui maîtrise toutes les compétences liées à la rédaction.

#7 Analyser le niveau de professionnalisme

Le professionnalisme d’une agence web est essentiel pour optimiser efficacement votre visibilité sur le net. Ainsi, vous devez passer, obligatoirement, par un test de professionnalisme afin de choisir la bonne agence. C’est une étape qui demande de grandes attentions et un sens de l’écoute aiguisé. À travers le discours d’entretien ou de mise au point, vous pouvez déjà vérifier le professionnalisme d’une agence de rédaction web. Puis, efforcez-vous d’analyser ses premiers textes et enfin, exigez des références clients. De cette façon, vous pourriez connaître à quel point votre agence de rédaction SEO figure parmi les meilleures dans ce domaine.

#8 Contrôler la fierté

La fierté est un point de non-retour qui vous aide à fixer votre choix de la meilleure agence SEO. Si celle-ci vous démontre dès l’entretien un certain intérêt pour votre site, vous pouvez être sûr qu’il s’agit d’une bonne agence de rédaction web. En général, ces agences se montrent plus impliquées que vous sur le travail à effectuer, mais encore une fois, le discours est un point essentiel pour alarmer votre détecteur de meilleure agence.

#9 Étudier l’efficacité  

 Lorsque celle-ci est au juste milieu, ni trop modeste, ni trop présomptueux, vous pouvez lui confier la tâche. La plus grande preuve de professionnalisme qu’une agence de rédaction peut vous témoigner est le travail qu’elle a déjà accompli et visible sur Google. En sachant que tout est visible sur le web, l’agence doit vous démontrer son expertise.

#10 Découvrir la crédibilité  

Pour savoir si une agence de rédaction web est digne de confiance ou non, vous devez jouer les détectives sur le net. L’e-réputation est la clé de votre découverte. Vous devez prendre le temps d’évaluer le pour et le contre des sondages vis-à-vis de l’agence. Internet est vaste, alors vous pouvez découvrir diverses versions d’idées sur le sujet. Le point principal de vigilance est uniquement sur le taux de visibilité du site de cette agence.